Conseils et inspirations pour ton épanouissement personnel

Découvre un espace dédié au développement personnel. Explore des conseils pratiques et des inspirations pour créer la vie équilibrée et gratifiante que tu mérites. Rejoins-moi pour une aventure de croissance intérieure et de transformation personnelle.

blog image

5 types de relations interpersonnelles

April 01, 20245 min read

5 types de relations interpersonnelles

5 types de relations interpersonnelles

Les relations interpersonnelles constituent le tissu même de notre existence. Chaque interaction que nous entretenons avec autrui façonne notre expérience et influence notre parcours de vie. Que ce soit avec nos proches, nos collègues, ou même des étrangers croisés au hasard, nous naviguons à travers une variété de connexions humaines.

Dans cet article, nous explorerons en profondeur les cinq types de relations interpersonnelles qui façonnent nos interactions quotidiennes, et comment chacune joue un rôle crucial dans notre développement personnel et social.

 

5 types de relations interpersonnelles

 

Nous ne partageons pas la même relation avec la caissière du supermarché et un ami d’enfance. Selon le lien que nous établissons avec une personne, cela influe directement sur la durée de la relation, l'intensité des sentiments à son égard et l'engagement que nous développons envers celle-ci. Il existe cinq types de relations interpersonnelles. Ces cinq types représentent différents niveaux de profondeur de lien avec autrui.

1) La relation narrative

La relation narrative s’applique lorsqu’une personne parle devant un groupe, plus ou moins grand, de personnes. Par exemple, lorsqu’elle fait un exposé devant une classe ou qu’elle donne une conférence. Elle se caractérise par une relation unilatérale, c’est-à-dire une relation à sens unique : une personne parle devant un groupe de personnes et l’auditoire l’écoute attentivement. Les échanges sont limités, se réduisant parfois à des interactions ponctuelles dans un cadre temporel défini.

 

2) La relation utilitaire

Ces relations sont inévitables. Cependant, un problème survient lorsque ce type de dynamique est appliqué à des individus plus proches, tels que les parents, par exemple.

La relation utilitaire se caractérise lorsqu’une personne entretient un lien avec une autre dans le seul but d’obtenir quelque chose d’elle. Cette relation est utilisée dans le but de combler des besoins ou atteindre un objectif. La personne se sert de l’autre pour obtenir ce qu’elle veut. Par exemple, arrêter un passant pour lui demander un renseignement, un enfant qui appelle son parent seulement lorsqu’il a besoin d’argent, ou encore, une personne devient « ami(e) » avec une autre seulement pour qu’elle soit un soutien dans ses travaux, pour ne pas être seul (e), dans le but qu’elle l’aide à obtenir une promotion, etc.

 

3) La relation impersonnelle

Évidemment, nous ne pouvons pas tisser des relations étroites, profondes avec toutes les personnes que nous rencontrons. Or, la relation impersonnelle se caractérise par la relation que nous entretenons, par exemple, avec les employés d'une épicerie, d’un magasin, etc. La plupart du temps, soit il n’y a aucun échange avec ces personnes, soit les échanges sont bref, comme des salutations, des questions, sans plus.

Nous pouvons entretenir des relations impersonnelles avec certains amis, des membres de la famille avec lesquels nous avons moins d’affinités, avec lesquels nous discutons de tout et de rien, sans entrer dans la profondeur de notre être intérieur, sans exprimer de ce que nous ressentons, nous vivons vraiment.

Néanmoins, cela peut devenir problématique lorsque cela se produit dans des relations qui auraient avantage à être plus personnelles, plus intimes, comme avec les parents, la fratrie, le partenaire de vie puisqu’elle crée un manque affectif, un vide intérieur.

 

4) La relation personnelle

La relation personnelle se caractérise par celle que nous entretenons avec nos amis(es) les plus proches, nos parents, certains membres de notre fratrie. Par ailleurs, nous l’observons dans la relation avec le thérapeute où la personne se confie entièrement par rapport à ce qu’elle vit, ce qu’elle ressent, où elle partage ses doutes, ses joies, ses déceptions, ses aspirations…

L’être humain a besoin de vivre intimement dans une relation et de partager avec une autre personne son monde intérieur afin de s’épanouir, grandir, évoluer, croître. Quand une personne s’isole pour vivre un chagrin, sa peine, elle s’expose au risque d’ébranler son équilibre psychique et entretient un sentiment de manque, de vide intérieur.

Pour Colette Portelance, psychothérapeute, conférencière, auteure, créatrice et formatrice de l’approche non directive créatrice au Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAM) et à l’École Internationale de formation à l’ANDC, refuser l’intimité est en quelque sorte un refus de vivre, de s’assumer, de communiquer vraiment avec les autres.

 

5) La relation intime

Finalement, la relation personnelle est étroitement liée avec la relation intime en ce sens que les deux sont basées sur la communication authentique, ce besoin d’exprimer, de nommer ce qu’il y a vraiment à l’intérieur de soi, au plus profond de son cœur, mais aussi d’écouter l’autre et d’accepter que son monde intérieur soit différent du sien.

Là où elles diffèrent, c’est dans la profondeur du lien, de l’échange. La relation intime est beaucoup plus engageante et demande plus d’investissement de son être et d’authenticité. C’est une relation profonde et vraie.

En résumé, nous entretenons différents types de relations avec les autres, à différents niveaux de proximité, d’engagement, d’authenticité. Tous les types de relations sont nécessaires, ont leur propre utilité, leurs propres fonctions.

Souviens-toi que l’être humain a un besoin vital d’être en relation avec les autres, de partager, de communiquer, d’exprimer ce qu’il y a au plus profond de son être et c’est la relation personnelle et la relation intime qu’il y a un plus haut niveau d’authenticité, d’engagement… celles qui sont les plus satisfaisantes, les plus enrichissantes, les plus épanouissantes.

Référence :

PORTELANCE, Colette. La communication authentique. Montréal. QC. Éditions du CRAM. 1997.

Suggestions de lecture :

📕La communication authentique de Colette Portelance

https://www.leslibraires.ca/livres/la-communication-authentique-approfondissez-vos-relations-colette-portelance-9782897211707.html?a=1597

📕 Dans quel système relationnel êtes-vous prisonnier ? de Colette Portelance

https://www.leslibraires.ca/livres/de-quel-systeme-relationnel-etes-vous-colette-portelance-9782897210861.html?a=1597

📕 La liberté dans une relation affective de Colette Portelance

https://www.leslibraires.ca/livres/liberte-dans-la-relation-affective-la-colette-portelance-9782897210502.html?a=1597

août 28, 2023. Marie-Christine Savard

développement personnelcroissance personnellerelationrelation interpersonnellerelation intimerelation utilitairerelation personnellerelation impersonnellerelation narrativecommunicationauthenticitécommunication authentiqueexprimers'affirmerécoutelienéchangerColette Portelancefamillefratrieamoureuxamourintimeintimitéémotionengagementproximitébesoin
Back to Blog

Qui je suis

Coach de vie
Termes et conditions d’utilisation

Politique de confidentialité

©2023 Marie-Christine Savard, coach de vie.
Tous droits réservés.

Marie-Christine Savard, coach de vie

Téléphone : 438-230-5058

Email : coachdevietr@gmail.com

www.saimer.ca