Conseils et inspirations pour ton épanouissement personnel

Découvre un espace dédié au développement personnel. Explore des conseils pratiques et des inspirations pour créer la vie équilibrée et gratifiante que tu mérites. Rejoins-moi pour une aventure de croissance intérieure et de transformation personnelle.

blog image

Ces « masques » qui nous  empêchent d'être-soi-même

March 18, 20243 min read

Ces « masques » qui nous empêchent d'être-soi-même

Ces « masques » qui nous empêchent d'être-soi-même

En tant qu’être humain, lorsque nous ressentons, consciemment ou inconsciemment, un malaise, de l’anxiété, de la peur, lorsque nous nous sentons blessés émotionnellement, nous avons tendance à recourir à différentes stratégies pour « sauver la face », nous protéger, nous faire aimer, et préserver notre image... Parmi ces stratégies, nous utilisons, ce que la psychologie désigne comme des « masques ». Le psychanalyste Carl Gustav Jung, quant à lui, les désigne sous le nom de « persona ».

Le mot persona provient du verbe latin personare (per-sonare : « parler à travers ») qui signifie une personne fictive, imaginaire, stéréotypée. À l’origine, il était utilisé pour signifier le masque que portaient les acteurs de théâtre romain.

En résumé, ce sont les façades, les masques, les visages, les images que nous utilisons inconsciemment et projetons à autrui, alors que cela ne reflète pas nécessairement nos pensées ou nos ressentis intérieurs. Selon Jung, il s'agit de l'image idéale que nous souhaiterions être ou paraître dans la société.

Pourquoi nous portons un « masque » ?

Effectivement, nous faisons usage d'un masque, comme évoqué précédemment, notamment dans le but de nous protéger et d'attirer l’affection des autres. Un « masque » remplit ainsi diverses fonctions, telles que :

1)       Me donner l’impression d’être « hot », populaire, célèbre ;

2)       Cacher les perceptions négatives que j’ai de moi-même ;

3)       Me protéger de ceux qui veulent me faire du mal ;

4)       Éviter de me faire humilier par les autres ;

5)       Avoir de l’attention ou le support de quelqu’un. Me faire remarquer ;

6)       Maintenir, entretenir une réputation qui me permet d’obtenir des bénéfices ;

7)       M’intégrer plus facilement dans un groupe de gens ;

8)       Me définir une identité, une personnalité parce que j’ai la perception que je ne suis rien.

Comment reconnaître nos « masque » ?

Dès qu’une incohérence entre nos comportements et notre état intérieur se manifeste, un malaise se fait ressentir, une blessure est activée sans la nommer, la verbaliser, il y a fort à parier qu’un « masque » apparaîtra. Un « masque » peut se manifester de plusieurs façons différentes.

J’utilise un masque lorsque :

1)    J’agis à l’encontre de mes valeurs ;

2)    J’embellis, je réinvente l’histoire de ma vie ;

3)    Je prends une attitude agressive face aux autres ;

4)    Je cache ma peine, ma tristesse, ma peur ;

5)    Je fais semble que je m’en fous ;

6)    Je rejette l’autre, je dis des paroles qui peuvent blesser ;

7)    J’amplifie une émotion ou un symptôme physique.

En résumé, plusieurs motivations nous conduisent instinctivement, de manière inconsciente, à recourir à ce que nous appelons un « masque ». Nous pouvons l'utiliser pour nous protéger, en raison de difficultés d'expression, d'une perception négative de nous-mêmes, d'un manque de confiance, ou dans le but d'obtenir l'acceptation et l'amour des autres, entre autres.

Il est crucial de prendre conscience des situations qui nous incitent à adopter un « masque », car cela signifie que nous ne sommes pas à l'écoute de nos besoins. En effet, lorsque nos besoins ne sont pas satisfaits, cela a un impact significatif sur notre bien-être intérieur, notre bonheur, notre santé physique et psychologique, ainsi que sur nos relations avec nous-mêmes et avec autrui.

Il devient donc essentiel d'être attentif à nos besoins afin de favoriser l'épanouissement de notre bien-être intérieur, d'améliorer nos relations avec nous-mêmes et avec les autres, et de renforcer notre estime de soi ainsi que notre confiance en nous. L'authenticité et la vérité deviennent ainsi des éléments clés dans ce processus.

Suggestions de lecture :

📕 Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même de Lise Bourbeau

https://www.leslibraires.ca/livres/5-blessures-qui-empechent-d-etre-lise-bourbeau-9782920932180.html?a=1597

📕 La guérison des 5 blessures de Lise Bourbeau

https://www.leslibraires.ca/livres/guerison-des-5-blessures-la-lise-bourbeau-9782920932685.html?a=1597



Références :

CIUSSS (Centre Intégré Universitaire de Santé et de Services Sociaux). Programme d’aide au développement et à l’apprentissage des habiletés sociales.

JUNG, Carl. G. L’âme et la vie. Paris. FR. Buchet/Chastel. 1963.

(1)   https://fr.wikipedia.org/wiki/Persona

août 28, 2023. Marie-Christine Savard

développement personnelcroissance personnelleêtre soi-mêmeauthenticitésoi-mêmeintentionmasquepersonastéréotypeblesséblesserblessureémotionémotionsjungcarl jungcarl gustav jung
Back to Blog

Qui je suis

Coach de vie
Termes et conditions d’utilisation

Politique de confidentialité

©2023 Marie-Christine Savard, coach de vie.
Tous droits réservés.

Marie-Christine Savard, coach de vie

Téléphone : 438-230-5058

Email : coachdevietr@gmail.com

www.saimer.ca